C’est un fait, nous passons 90% de notre temps en intérieur. Il faut savoir que l’air que nous respirons en intérieur est en moyenne 8 fois plus pollué que l’air extérieur.

Cette pollution intérieure est responsable de nombreux maux qui peuvent nous gêner au quotidien tels que :

  • Allergies respiratoires (acariens, pollens, poils d’animaux…)
  • Sécheresse au niveau des yeux, de la gorge, du nez…
  • Asthme
  • Rhinite allergiques
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Difficultés de concentration

 
Assainir l’air intérieur devient une priorité. Un air plus pur permet de réduire la propagation des virus et l’absentéisme.

Pour plus d’informations sur l’impact de la pollution sur les entreprises, découvrez notre article sur les risques sociaux liés à la qualité de l’air

Les polluants les plus courants dans l’air de vos locaux professionnels

Les sources de pollution interne

 

Filtrez les virus de l'air

Les virus


Grippe, gastro-entérite ou simple rhume accompagnent l’arrivée de l’hiver. C’est pourquoi limiter la propagation des virus au sein de l’entreprise permet de réduire le taux d’absentéisme et améliorer la productivité au travail.

 

Filtrez les particules fines de l'air

Les poussières


De plus en plus de personnes peuvent être gênées par les poussières et grosses particules (exemple : les poils d’animaux, les pollens, …). Offrez-vous un espace de travail agréable où vous vous sentez bien et protégez vos collaborateurs les plus allergiques en purifiant l’air de vos locaux professionnels.

 

Filtrez les composés organiques volatiles de l'air

Les composés organiques volatils


Les Composés Organiques Volatils (COV) sont des gaz et des vapeurs qui contiennent du carbone. Ils sont utilisés dans de multiples secteurs professionnels, particulièrement dans les procédés industriels utilisant des solvants (peintures, colles, vernis, encres, traitements de surface, dégraissage, nettoyage à sec, caoutchouc …), ou sont utilisés dans de très nombreux matériaux et produits de rénovation du bâtiment, tels que le benzène (dans les peintures, les solvants), le toluène (dans les peintures, diluants, vernis, colles, produits de vitrification) ou le formaldéhyde (dans les colles pour les bois agglomérés, les tissus, les colles et adhésifs, les peintures et enduits).Les effets des COV sont très variables. Ils vont d’une gêne olfactive à des effets cancérigènes, en passant par des irritations diverses et une diminution de la capacité respiratoire.

 

Les sources de pollution extérieure

La pollution extérieure est également présente au sein de nos bureaux :

Purifiez l'air intérieur des particules de diesels

Les particules de diesel


Le moteur diesel rejette dans l’air des particules PM10. Ces particules fines constituent l’un des principaux facteurs de risque de santé lié à la pollution de l’air en milieu urbain.
Elles sont connues pour être responsables de certains cancers du poumon par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2012. Elles sont aussi à l’origine d’autres pathologies pulmonaires, comme l’asthme et la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). En effet, plus elles sont fines, plus les particules en suspension dans l’air sont agressives et rentrent loin dans les bronches, créant une inflammation. Il existe également des risques cardio-vasculaires (angine de poitrine, infarctus, troubles du rythme cardiaque), qui s’expliquent par le passage des particules très fines à travers la paroi des bronches jusque dans la circulation sanguine. Cela épaissit le sang, qui a alors plus de risques de coaguler.

 

Purifiez l'air intérieur de la pollution industrielle extérieure

La pollution industrielle


En fonction, de l’emplacement de votre établissement vous pouvez être affecté par la pollution créée par vos voisins. En purifiant l’air intérieur de vos locaux, vous préservez également vos collaborateurs de la pollution émise par les entreprises industriels qui vous entourent.

 
 
Vous souhaitez être contacté par un expert en qualité de l’air NatéoSanté, n’hésitez pas :