La qualité de l’air des salons de coiffure est un sujet qui doit préoccuper tous les professionnels de la coiffure. En effet, ils évoluent au quotidien dans des locaux souvent confinés dans lesquels ils utilisent des produits parfois chimiques qui peuvent être nocifs pour les clients et le personnel. Alors comment purifier l’air d’un salon de coiffure ? NatéoSanté vous conseille et vous donne les clés pour un salon purifié.

La pollution de l’air dans les salons de coiffure

Des locaux à pollution spécifique

Les salons de coiffure sont considérés par la législation française comme des locaux à pollution spécifique. Les locaux à pollution spécifique sont des espaces « dans lesquels des substances dangereuses ou gênantes sont émises sous forme de gaz, vapeurs, aérosols solides ou liquides autres que celles qui sont liées à la seule présence humaine ».
Elle impose aux salons de coiffure le respect de certaines normes concernant l’aération et la ventilation des locaux. Cette législation impose notamment l’installation d’un système de ventilation et d’aération approprié à l’activité exercée.

Cette ventilation a deux objectifs :

  • Apporter de l’air neuf dans les mêmes conditions que celles prévues pour les locaux à pollution non spécifique
  • Respecter les valeurs limites admissibles de concentration de poussières, gaz, aérosols…

 

Les sources de pollution sont nombreuses dans les salons de coiffure

Quelles sont les sources de pollution dans les salons de coiffure ?

De par leur métier, les coiffeurs utilisent de nombreux produits qui introduisent dans l’air des substances polluantes :

  • Poussières et particules : Poudres
  • Microgouttelettes : Aérosols
  • Composés Organiques Volatils (COV) : Ammoniac, formaldéhyde, phénol…

 

Il faut savoir que la présence d’odeurs (agréables ou désagréables) révèlent la présence de polluants dans l’air (composés organiques volatils (COV) notamment).

 

L’aération des salons en quelques chiffres

Selon une étude menée par « Santé au Travail en Iroise » en collaboration avec la Carsat Bretagne, 20% des salons de France ont une ventilation insuffisante et 60% des salons ne sont pas équipés d’un système de ventilation.

Les conséquences de la pollution de l’air

Pourquoi se préoccuper de la qualité de l’air dans les salons de coiffure ?

La qualité de l’air d’un salon de coiffure va impacter à la fois le bien-être des clients mais également la santé des personnes travaillant dans le salon.
En améliorant la qualité de l’air d’un salon de coiffure, le gérant va pouvoir diminuer le nombre d’arrêts de travail et donc de rendez-vous annulés.

 

Quels risques pour les coiffeurs ?

L’exposition aux différentes sources de pollution peut avoir des conséquences sur la santé des coiffeurs, à court, moyen ou long terme.

 

A court terme (effets immédiats) : 
– Maux de tête
– Difficulté à se concentrer
– Irritations (nez, gorge, yeux…)
A moyen et long terme : 
– Troubles respiratoires (toux, rhinites, bronchites…)
– Allergies cutanées (eczéma…)
– Allergies respiratoires (asthme…)

 

La pollution de l'air présente des risques pour les coiffeurs

Focus sur l’asthme professionnel chez les coiffeurs en quelques chiffres

  • Asthme : les coiffeurs représentent 30% des cas d’asthme professionnel
  • 1 coiffeur sur 10 est atteint d’asthme
  • C’est la 2ème cause de maladies professionnelles chez les coiffeurs

 

Solutions et bonnes pratiques

Précautions et prévention : quelques conseils simples

  • Veiller à une bonne aération générale du salon
  • Utiliser des produits moins volatils (poudre compacte, pâte, huile…)
  • Effectuer les préparations (colorations…) dans un espace bien aéré/ventilé
  • Idéalement, porter un masque lors des préparations
  • Équiper le salon de coiffure d’un purificateur d’air
  • Éloigner au maximum les produits agressifs des voies respiratoires
  • Nettoyer régulièrement les surfaces de travail à l’aide d’un chiffon humide afin de limiter la dispersion des polluants
  • Privilégier l’aspirateur au balai pour le nettoyage des sols (qui dispersera les poussières et cheveux dans l’air)

 

Les solutions pour répondre aux problématiques de qualité d’air et de ventilation

Aération : l’aération correspond au fait de ventiler régulièrement son salon par l’ouverture des portes et des fenêtres.

Hotte aspirante : ce système d’aspiration localisée permet de limiter la dispersion des polluants lors des préparations (colorations…) en aspirant l’air situé à un endroit précis pour le rejeter vers l’extérieur. Elle ne purifie en aucun cas l’ensemble du salon de coiffure.

VMC : la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) est un dispositif mécanique destiné à assurer le renouvellement de l’air à l’intérieur des pièces (notamment pour les pièces dites humides). La VMC créé un flux d’air entre l’extérieur et l’intérieur pour renouveler régulièrement l’air du salon.

Purificateur d’air professionnel : un purificateur d’air professionnel est un appareil qui supprime toutes les sources de pollution présentes au sein du salon de coiffure. Les purificateurs d’air NatéoSanté possèdent plusieurs niveaux de filtration, leurs filtres « spécial coiffure » ont été conçus et développés pour répondre précisément aux problématiques des salons de coiffure.

Le purificateur d’air est complémentaire aux autres systèmes de ventilation (aération, hotte, VMC…) il va purifier l’air qui se trouve à l’intérieur du salon de coiffure.

Découvrez notre gamme de purificateurs d'air professionnels spécifiques pour les coiffeurs

Les purificateurs d’air professionnels NatéoSanté

Les purificateurs d’air professionnels NATEOSANTE sont équipés de filtres performants et dédiés aux problématiques de la coiffure. Ils sont conçus pour capturer et éliminer les substances chimiques présentes dans l’air.

NatéoSanté protège et accompagne les professionnels de la coiffure au quotidien afin de leur permettre d’exercer leur métier dans des conditions optimales tout au long de leur carrière.

 

Découvrir nos solutions professionnelles dédiées aux professionnels de la coiffure.